15 octobre 2017
Entrevues / Quoi de neuf

Bareil, Tétreault, Milot : petite histoire d’un trio sympathique

Caroline Rodgers, Ludwig van Montréal

Ils ont peut-être des horaires surchargés, mais la tentation était trop belle de jouer ensemble! Antoine Bareil, Stéphane Tétreault et Valérie Milot lançaient cet automne le magnifique album Trios pour violon, violoncelle et harpe, sous étiquette Analekta, avec des oeuvres de Jacques Ibert, Henriette Renié, Johan Halvorsen et Schubert. Petite histoire d’un trio sympathique.

C’est dans le cadre d’un concert « carte blanche » à Saint-Zénon-de-Piopolis, en 2015, que Valérie Milot invitait Antoine et Stéphane pour jouer avec elle la pièce de résistance de l’album, le Trio pour violon, violoncelle et harpe d’Henriette Renié. Ce concert a été le point de départ du développement de leur répertoire pour trio. Au fil du temps, ils ont donné une dizaine de concerts ensemble. Finalement, ils ont proposé à Analekta d’enregistrer le résultat, ce qui s’est fait à l’église Saint-Augustin-de-Mirabel.

« C’est né d’un intense désir, chez moi, de jouer du Henriette Renié, une compositrice que j’aime beaucoup et dont j’ai enregistré des pièces sur tous mes albums solos, dit Valérie Milot. C’est un peu notre Rachmaninov à nous, les harpistes. C’était une virtuose qui a essayé de mettre la harpe au même niveau que les autres instruments classiques. Je voulais jouer cette pièce exigeante pour les trois parties depuis longtemps et je savais qu’avec Antoine et Stéphane, avec qui j’avais déjà collaboré dans le passé, j’aurais des partenaires capables de relever le défi. »

« Henriette Renié m’était carrément inconnue, dit Stéphane Tétreault. C’est de la très belle musique avec une foule de couleurs et d’harmonies. Mon grand coup de cœur du disque, cependant, est le Trio de Jacques Ibert. »

Cet album n’est qu’un départ, car le trio compte bien donner des concerts avec ce répertoire. Ils ont bien trop de plaisir ensemble! De plus, leur collaboration porte ses fruits sur le plan du développement individuel de chaque interprète, constatent les trois musiciens.

Lire sur Ludwig van Montréal

Jacques Ibert Henriette Renié Henriette Renié Johan Halvorsen / G. F. Haendel Franz Schubert
X