7 décembre 2017
Critiques

Trios avec harpe

Post Image

Christophe Huss, Le Devoir

Oeuvres d’Ibert, Renié, Halvorsen et Schubert avec Valérie Milot, Antoine Bareil et Stéphane Tétreault.

Ce trio réunit une formation idéale dans le genre : notre grande harpiste Valérie Milot, son époux Antoine Bareil, concertmeister de l’Orchestre symphonique de Laval, et le fameux Stéphane Tétreault. Idéal se comprend à la fois en termes d’expertise instrumentale et d’entente musicale. Chose plus rare qu’on le croit et, donc, notable : la prise de son (Carl Talbot à Saint-Augustin-de-Mirabel) est optimale, alliant précision et recul nécessaire avec une belle proportion des instruments. La harpe, instrument beaucoup plus sonore qu’on le pense communément, aurait très bien pu envahir l’espace… Si l’histoire de la musique avait accouché de chefs-d’oeuvre notables dans cette formation cela se saurait, mais les trios de Jacques Ibert et Henriette Renié valent très nettement mieux que des exercices de conservatoire et le disque, plus que plaisant, se conclut avec deux bijoux de transcriptions.

Lire sur Le Devoir

Jacques Ibert Henriette Renié Henriette Renié Johan Halvorsen / G. F. Haendel Franz Schubert
X