...
17 mars 2023 Artist Image

L’ART EST LE PLUS BEAU DES MENSONGES

Ces paroles de Claude Debussy résument parfaitement l’approche d’Images oubliées – un projet dans lequel nos voix d’interprètes se fraient un chemin parmi les œuvres du compositeur : un monde sonore d’une richesse inouïe. Plus spécifiquement, nous choisissons ici d’arranger une partie du corpus pour piano (ou deux pianos) de Claude Debussy souvent réservée aux intégrales et d’une présence trop rare en récital. Ces opus quelque peu délaissés sont pourtant des bijoux absolus d’ingéniosité et suffisent amplement à évoquer la grandeur du génie de leur créateur.

Bien sûr, Claude Debussy contribue déjà au répertoire du violoncelle avec sa Sonate, chef-d’œuvre incontesté de la musique de chambre. Mais en intégrant la palette sonore de cet instrument aux différentes œuvres du présent projet, on ne peut qu’imaginer les nouvelles textures et couleurs que Debussy aurait su inventer. Dans le même ordre d’idée, nos arrangements sont conçus pour amplifier les atmosphères déjà suggérées par Debussy. Le violoncelle, contrastant avec le piano tout en lui étant complémentaire, peut soutenir les sons sans décliner, il peut vibrer, colorer l’intonation de chaque note et utiliser les techniques de glissando, de pizzicato et d’harmoniques afin de réimaginer le vocabulaire sonore de la musique ici présentée. De plus, l’expérience qui consiste à transformer un opus pour un instrument seul en une formation pour deux instruments en dialogue fait résonner le langage de Debussy autrement, parfois de manière plus intime, parfois plus grandiose. Le pouvoir évocateur de ces compositions est donc inévitablement altéré puisqu’elles racontent maintenant leurs histoires, mais aussi la complicité des musiciens qui les transmettent.

Délibérément, nous avons choisi un programme qui s’étend sur la quasi-totalité de la vie du compositeur et couvre un large éventail de styles et d’inspirations. Fascinante à juste titre, l’existence de Debussy est riche en événements et en émotions, et témoigne de plusieurs moments difficiles très comparables aux défis associés à la société contemporaine. Chacune des œuvres incluses dans cet enregistrement devient ainsi une fenêtre sur une période ou un moment précis de sa vie..

Stéphane Tétreault & Olivier Hébert-Bouchard

LES CRITIQUES

Il ne faut ni snober le répertoire en marge ni bouder son plaisir d’écouter une pièce mille fois ressassée. Quand des musiciens talentueux traitent le texte avec autant de soins, de grandes choses sont possibles.

Jean-Frédéric Hénault-RondeauPANm360

TARANTELLE STYRIENNE (DANSE), L. 69